Challenge pousse capillaire

Au mois d’août cela fera trois ans que j’ai les cheveux naturels. Une aventure pas si évidente à vivre malgré le nombre croissants de sites et de marques dédiés aux cheveux afros.

Trouver ma routine a été l’étape la plus complexe, mais aujourd’hui, j’ai enfin trouvé ce qui me va. J’ai décidé, il y a quelques semaines de me lancer un nouveau challenge: faire pousser ma belle tignasse. Si vous aussi avez envie de gagner en longueur, voici quelques idées de recettes naturelles

1- Pré-poo

A laisser poser une heure

4 cuillères à soupe de poudre de Brahmi

2 cuillères à soupe d’huile végétale de moutarde

1 cuillère à soupe de miel

35 gouttes de protéine de riz pour 25 grammes de maques

Thé noir

La poudre de Brahmi est tonifiante, elle favorise la pousse des cheveux, tout en les épaississant et les rendant brillants. Elle apaise le cuir chevelu et aide à lutter contre les pellicules. L’huile végétale de moutarde est réputée pour favoriser la pousse des cheveux et lutter contre leur chute. De plus, elle apporte à vos préparations une action gainante et fortifiante sur les longueurs, grâce à sa richesse en acide érucique. Le miel est bénéfique pour lutter contre les cheveux secs et cassants. Il a un pH proche de celui de la peau (4 à 6). Les protéines de riz sont un actif particulièrement intéressant dans la préparation de soins capillaires, où elles jouent un rôle fortifiant et volumateur. Ils améliorent et maintiennentt l’hydratation des cheveux et apportent force et volume aux cheveux. Ils gainent la fibre capillaire ce qui facilite le coiffage.

2- Shampooing

2 cuillères à soupe de Rhassoul

2 cuillères à soupe de poudre de Shikakai

4 cuillères à café d’hydrolat d’ortie ou de baie de Saint Tomas.

Un peu de thé noir pour la consistance

Le rhassoul s’utilise pour préparer des shampooings en pâte doux et purifiants grâce à son aptitude exceptionnelle à absorber les impuretés sans irriter la peau. Il ne contient aucun tensioactif et nettoie selon un processus physique en absorbant les impuretés et les graisses. Il respecte ainsi le film hydrolipidique de la peau et du cheveu et n’irrite pas les glandes sébacées. Riche en saponines végétales, la poudre nettoyante de shikakai s’utilise pour préparer des shampooings végétaux. Dans la tradition indienne, elle est utilisée pour rendre les cheveux doux et soyeux, prévenir les pellicules et favoriser la pousse des cheveux. Fortifiant et équilibrant, cet hydrolat est utilisé dans la préparation de soins capillaires pour embellir les cheveux, lutter contre les pellicules et stimuler la pousse.

3- Masque

3 cuillères à soupe de poudre d’Amla

1 cuillère à soupe de poudre de Brahmi

1 cuillère à soupe d’huile de ricin

12 gouttes d’huile essentielles Ylang-ylang pour 25g de préparation

16 gouttes de protéines de soie

Ses propriétés régénérantes et anti-oxydantes font de l’Amla une poudre particulièrement recommandée et reconnue pour stimuler la pousse des cheveux, ralentir leur chute et lutter contre les cheveux blancs précoces. Elle est également reconnue pour faciliter la coloration de cheveux ayant une teinte foncée. Parfaite pour réparer et nourrir les cheveux secs, dévitalisés, fourchus, cassants ou crépus, l’huile de ricin est réputée pour en favoriser la pousse. L’huile essentielle d’Ylang-ylang est l’une des plus réputées pour les soins des cheveux, auxquels elle apporte force et brillance.

4- Coiffage

Méthode L.C.O (Liquid Cream Oil Method)

 Liquide (eau) + Huile + Crème capillaire

1- Vaporiser de l’eau ou un agent hydratant sur l’intégralité de sa chevelure à l’aide d’un spray. 

2- Appliquer une crème capillaire pour nourrir le cheveu.

3- Terminer par une huile ou un beurre pour sceller l’hydratation

Quelles sont vos poudres indiennes préférées? Utilisez-vous que des produits naturels pour vos cheveux?

Thia

Publicités