Greenbook

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant aimé un film. Voici ma vision, un peu spéciale du film. 

green-book---viggo-mortensen-mahershala-ali-golden-globes-racisme-musique-sexxgrexxgation-florence-yeremian-syma-news-syma-mobile-

« Quelques fois, je pourrais même dire très souvent, j’ai cette sensation de ne pas être à ma place. Je regarde le monde à travers des yeux qui ne sont pas les miens. Je perçois des choses, des sensations qui me paraissent étranges. Ce monde est étrange, ou c’est peut-être simplement moi…

J’aimerais que les gens me comprennent, mais c’est compliqué de communiquer avec eux. Alors je leur parle à travers des airs, des sons. Et là, ils arrivent à percevoir ce qu’il y a de plus beau en moi. MOI

Ça peut paraître prétentieux, mais je suis quelqu’un de bien et de douer. Je le sais. Alors je ne m’en cache pas. Ça dérange souvent. Alors je relève un peu plus la tête et je prouve au monde entier que j’ai ma place ici-bas, malgré ceux qu’ils disent. 

Pour être honnête, je ne sais pas véritablement où se situe ma place. Pour certains, je ne suis rien de moins qu’un chanceux qui profite de libertés que les « miens » n’ont pas et pour les « miens », il y a bien longtemps qu’ils me considèrent comme l’un des » leurs« . Alors, je passe mes journées à lutter, seul, contre ce que je suis : UN HOMME.

Ce monde me dépasse. Je ne demande rien de plus, que vivre comme je le souhaite, aimer qui je veux, jouer ce qui me plaît. Mais ce monde me l’interdit. Je suis guidé par l’espoir absurde, dactylographié sur ces pages blanches, d’une vie « sereine » décidée pour moi. 

Et si, je sortais des lignes ? Et si, j’osais ? Et si, j’arrêtais d’avoir peur ? Qu’arriverait-il ?« 

Photo of Don Shirley

Greenbook, c’est l’histoire du célèbre pianiste noir  jamaïcain Dr. Don Shirley lors de sa tournée dans le très conservateur sud des États-Unis, là où les ségrégationnistes lois Jim Crow étaient appliquées. Pendant sa tournée qui durera 2 mois, il sera accompagné de son chauffeur Tony Vallelonga, videur de cabaret italo-américain, qui sera également chargé de sa sécurité. Pour se loger, ils utilisent The Negro Motorist Green Book, ou livre de Green, du nom de l’auteur indiquant les lieux acceptant les gens de couleur. Il permettait aux voyageurs noirs de planifier leur trajet pour éviter tout conflit.

page1-1200px-The_Negro_Motorist_Green_Book_1940.pdf

Greenbook sera récompensé de nombreuses fois dès sa sortie. Mahershala Ali remporte l’oscar du meilleur acteur pour un second rôle et le film celui l‘oscar du meilleur film. 

Réalisation: Peter Farrelly

Sortie: 2018

Thia