Chimamanda Ngozi Adichie: une nouvelle idée du féminisme

En ce 8 mars, il était inconcevable que je n’écrive pas sur une femme. Sur l’histoire d’une femme qui aura à sa manière changer le regard que nous portons sur les femmes, sur notre société. En cette journée internationale des droits de la femme et profitant de ma semaine spéciale Black Panther, je vous dresse le portrait de Mme Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane qui a su m’émouvoir à travers tous ses livres. 

chimamanda

J’ai découvert Chimamanda grâce à Beyoncé. Dans le titre Flawless, la diva reprend un extrait du très célèbre We Should all be Feminists de l’écrivaine. À partir de ce moment, j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette femme qui avait un discours qui m’inspirait. Qui parlait de choses qui faisaient écho à ma vie ou à celle de mes amies : l’estime de soit, l’éducation des enfants, ce que nous souhaitons être en tant que femme, notre rapport avec notre féminité, notre rapport avec l’homme. 

Un de ses livres d’ailleurs regroupe tous ces sujets : Américanah. Dans ce livre, on retrouve l’essence même de ses discours. Son héroïne, Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Le rêve américain… Mais il en sera tout autre. Pour la première fois de sa vie, elle découvre qu’elle est noire. 


Ce roman pose un regard sociologique sur notre monde quand on est une personne de couleur. Pendant une quinzaine d’années, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. Son évolution apportera une réflexion sur la place de la femme dans notre société. À la fois drôle et grave, Chimamanda fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant. 

À travers ses œuvres, cette nigériane diplômée de l’université de Yale en M.A (maîtrise d’arts) d’Études africaines, nous fait découvrir l’Afrique sous un regard nouveau. La famille, l’honneur, la mondialisation, les guerres, la race, les rêves d’un continent, la place de la femme…

chimamanda4

Elle nous offre une idée moderne du féminisme : l’éducation des garçons ne doit pas être négligée au détriment de nos filles. Levons la tête et soyons plus qu’un corps. Prenons la place qui nous est due dans cette société. Les hommes ne sont pas nos ennemis.

 « Le racisme n’aurait jamais dû naître, par conséquent n’espérez pas recevoir une médaille pour l’avoir réduit »

I’m bout that H, town coming coming down
I’m coming down, drippin’ candy on the ground
H, Town, Town, I’m coming down, coming down
Drippin’ candy on the ground
I know when you were little girls
You dreamt of being in my world
Don’t forget it, don’t forget it
Respect that, bow down bitches
I took some time to live my life
But don’t think I’m just his little wife
Don’t get it twisted, get it twisted
This my shit, bow down bitches
Bow down bitches, bow bow down bitches (Crown)
Bow down bitches, bow bow down bitches (Crown)
H Town bitches
H, H Town bitches
I’m so crown crown, bow down bitches
I’m about that H, town, coming coming down
I’m coming down, drippin’ candy on the ground
H, Town, Town, I’m coming down, coming down
Drippin’ candy on the ground
We teach girls to shrink themselves
To make themselves smaller
We say to girls
« You can have ambition
But not too much
You should aim to be successful
But not too successful
Otherwise you will threaten the man »
Because I am female
I am expected to aspire to marriage
I am expected to make my life choices
Always keeping in mind that
Marriage is the most important
Now marriage can be a source of
Joy and love and mutual support
But why do we teach girls to aspire to marriage
And we don’t teach boys the same?
We raise girls to each other as competitors
Not for jobs or for accomplishments
Which I think can be a good thing
But for the attention of men
We teach girls that they cannot be sexual beings
In the way that boys are
Feminist: the person who believes in the social
Political, and economic equality of the sexes
You wake up, flawless
Post up, flawless
Ride round in it, flawless
Flossin on that, flawless
This diamond, flawless
My diamond, flawless
This rock, flawless
My rock, flawless
I woke up like this
I woke up like this
We flawless, ladies tell ’em
I woke up like this
I woke up like this
We flawless, ladies tell ’em
Say I, look so good tonight
God damn, God damn
Say I, look so good tonight
God damn, God damn
Momma taught me good home training
My Daddy taught me how to love my haters
My sister taught me I should speak my mind
My man made me feel so God damn fine
You wake up, flawless
Post up, flawless
Ride round in it, flawless
Flossin on that, flawless
This diamond, flawless
My diamond, flawless
This rock, flawless
My rock, flawless
I woke up like this
I woke up like this
We flawless, ladies tell ’em
I woke up like this
I woke up like this
We flawless, ladies tell ’em
Say I, look so good tonight
God damn, God damn
Say I, look so good tonight
God damn, God damn