Je suis blogueuse, c’est grave docteur ?

Souvent, Doudou Brownsugar me taquine concernant mon boulot de blogueuse. Mes petites manies, qui je pense, ne concerne que les adeptes du 2.0. Et puis cet âpres-midi, une blogueuse et youtubeuse, que j’aime beaucoup, Melody_musicale, a soulevé un point qui m’a interpellé. Est-ce que nous, blogueurs, sommes différents quand il n’y a pas de caméra devant nous ?

D’abord, je vais vous expliquer, le style de blogueuse que je suis. Et je crois que la meilleure définition de ma personne, vient de l’un de mes meilleurs amis, Marcus. Pour lui, Thia, c’est : UNE ARNAQUE!!! Et oui… vous êtes surpris ? Laissez-moi vous expliquer.

Premièrement, je suis une femme (si cet aspect, vous avait échappé, je préfère préciser). Ensuite, je suis jeune (aucune remarque ne sera acceptée de votre part). Je ne mange plus de viande, mais encore du poisson (c’est totalement hypocrite de ma part, mais je ne pouvais pas non plus être parfaite). Je découvre le monde du bio ( et ce n’est pas si chiant que ça avec beaucoup d’épices). J’aime le makeup (une blogueuse qui se respecte ne dit pas maquillage, voyons!). Passionnée de lifestyle (ça ne veut rien dire, je ne comprends pas cette phrase, mais il fallait placer ce mot) et j’aime les voyages. Sur le papier, je suis la candidate « presque » parfaite pour ce job.

IMG_8308

On a du refaire cette photo une dizaine de fois, pour enfin avoir ce cliché. Personne ne pose comme ça naturellement!

Et puis, il y a la réalité. Et là, l’arnaque se révèle au grand jour. On reprend : je suis une femme. Et souvent, le romantisme est l’un des adjectifs que l’on utilise pour définir une femme. Ce qui ne veut pas dire que les hommes sont dépourvus de cette sensibilité, mais ce n’est pas la première qu’on leur attribut. Et pour le coup, moi, j’ai raté le coche. Quand le grand barbu, là-haut, distribuait cette qualité, j’avais piscine.

Ensuite, je suis jeune. Mais en vrai pas tant que ça. Souvent, je dois demander à Little Brownsugar la signification de mots ou d’expressions dont je ne comprends absolument pas la signification (même après avoir demandé à tonton Robert).

Concernant le poisson, rien à faire : j’adore le saumon et les crevettes. Donc pour la mobilisation « tous vegan » on repassera. Pour le bio, j’en suis encore à chercher la définition de certaines graines dont je ne savais même pas l’existence.

J’aime le makeup, mais mes profs sont : Janice Beauty, Petit bout de soleil (non ce n’est pas son prénom), theprettyusmu (besoin de me répéter?) et j’en passe.

Et vous savez quoi, les jolies photos que je poste, elles sont toutes retouchées. Même les photos de nourritures sont pensées et travaillées. Un selfie, généralement, il sera refait 5-6 fois avant de sélectionner le bon. Et oui! Pourquoi ? Parce que c’est mon job.

Vous allez dans un magasin, le service est médiocre, vous achetez ? C’est pareil pour nous. Nous essayons de faire notre maximum pour que le rendu soit de qualité. Mais la différence, se fera dans la vie réelle. Pourquoi je ne poste pas de vidéo quand je suis au sport ? Parce que je suis au bout de ma vie, en nage et que je ne ressemble à rien. Pourquoi je ne pose pas un maximum de photo de moi en bikini ? 1 : je ne suis pas mannequin. 2 : je ne vends ni maillot, ni mon corps. Pourquoi je ne danse pas devant ma camera, toute seule à la maison ? Si j’étais danseuse professionnelle ça se saurait. Mais j’avoue danser toute seule à la maison. Je rigole aussi toute seule. Et des fois, je me parle à moi-même. Genre question/réponse (aucun commentaire ne sera permis pour cette phrase). Entre une soirée « people » et une grillade ou un match de foot avec une bonne bière, à votre avis, je prends quoi ? Se sera une Lorraine bien fraîche s’il vous plaît (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et l’excès de connerie, mais ça on s’en fou).

Tout ça pour vous dire, que nous blogueurs, travaillons quand nous sommes sur les réseaux sociaux ou en « représentation ». Nous nous devons d’être au top. Nous essayons. Mais une fois rentrée à la maison, on rote, on pète, on raconte des blagues cochonnes, on mange avec les mains. La différence entre blogueurs se fera dans la façon dont nous traitons les gens qui nous entourent. Que nous ayons 100 abonnés ou 1 million de fans. Prendre le temps de parler aux gens, de dire bonjour, ne pas jouer les divas, rester humble, proche des gens qui nous permettent de vivre notre rêve. Parce qu’il ne faut pas se leurrer. Peut importe ton fessier, l’ondulation de tes cheveux, le nombre de paires de chaussures que tu possèdes, si nos followers ne sont pas là, il n’y a ni blogueur, ni youtubeur.

IMG_8340

Nos premiers burgers végétariens avec Doudou. Il fallait immortaliser ce moment

Alors merci à vous qui nous suivez dans nos délires. Nous ne sommes pas parfaits, mais nous essayons pour vous. Merci de prendre le temps de lire ou de regarder notre travail.

Ps : même si j’essaie d’être parfaite, ça ne fonctionnera jamais. La perfection, outre le fait que se soit ennuyeux, trop de personne essaient d’y accéder. Alors j’ai décidé d’être moi-même et d’emprunter un autre chemin. Avec ma tonne de défauts et ma multitude de qualités. Et vous savez quoi ? Je suis la seule sur cette voie. 

Thia