Joyeux Noel et blablabla!

Nous sommes le 24 décembre. Les cadeaux sont déjà sous le sapin. Les plats sont en train de mijoter. Vous vous êtes parés de vos plus beaux habits. L’heure de recevoir vos proches ou amis arrive à grand pas. Il n’y a pas raison, cette soirée sera magnifique. Mais c’est sans compter sur votre famille.

noel

Tout d’abord, il y a votre belle-mère. Ce n’est pas son caractère tranchant qui vous dérange. C’est elle dans son intégralité. Évidemment, elle remarquera que vous n’avez pas fait appel à un traiteur et qu’il manque du sel à la dinde. Il y a aussi Tonton Charlot. Le relou de service avec ses blagues douteuses. Tata Lucette, homophobe et raciste à ses heures perdues. Les enfants de votre sœur. Infectes dans toutes leurs splendeurs. Votre beau-frère qui pense que la Terre tourne autour de son trou de balle. Votre fille de 16 ans. Tout est dit ! 

Et la comme une envie de tout annuler. De vous faire un chocolat chaud devant une bonne série. Et vous pensez tout à coup à votre collègue qui passera le réveillon à l’hôpital avec son fils gravement malade. À votre amie qui vient de se faire larguer 2 semaines avant les fêtes. De votre voisine qui vient de perdre son mari. À ce reportage à la télé, ou dans des camps de réfugiés, ils ont perdu la notion du temps. De cet sdf que vous avez croisé à la sortie du centre commercial cet après-midi, qui malgré sa situation vous a juste souhaité un joyeux Noel avec un chaleureux sourire…

Christmas Tree and Gifts. Over white background.

Votre fille arrive au même moment. Elle est énervée parce que sa robe ne lui va pas et qu’elle ne ressemble à rien. Vous lui souriez et lui dite qu’elle est la plus belle chose que vous ayez vu sur cette Terre. Vos convives sont là. La soirée se passe comme vous l’aviez imaginé. En rangeant à la fin de la soirée, vous avez le sourire aux lèvres : vous avez de la chance, vous êtes heureux, entouré des gens que vous aimés, en bonne santé, avec un toit sur la tête et de quoi manger. Et ce petit mot de votre voisine, vous fait monter les larmes aux yeux : merci pour cette invitation. Je pensais vivre ce Noel seule. J’ai trouvé chez vous tout l’amour qu’il y avait avant que mon mari ne parte…

La vie n’est pas facile. Chacun a notre échelle, nous vivons des choses plus ou moins dures. Mais si vous avez la chance de vivre alors vivez ! 

JE VOUS SOUHAITE UN TRÈS BEAU NOEL A VOUS ET A VOS PROCHES. 

noel 1

Thia