L’habitation du Simon: une pépite de la Martinique

Cet endroit est un véritable coup de cœur. Je ne pouvais pas commencer cet article autrement. J’ai eu la chance d’y être invitée une première fois en juin dernier et d’y rester pendant quelques jours au mois de novembre. À peine le portail passé, la magie opère. Nous sommes dans un véritable domaine d’époque.Construite au XVIII siècle au cœur d’une plantation de canne à sucre, l’habitation du Simon est encore aujourd’hui rythmée par la récolte de canne à sucre et la production de rhum agricole (distillerie A1710).

Une immense maison coloniale se dresse majestueusement devant vous en sortant du parking. Ensuite la décoration: somptueuse. Madame Assier de Pompignan, maîtresse des lieux, en a fait une œuvre d’art. Tout est délicatesse, classe et raffinement. De la décoration intérieure à l’aménagement du jardin tropical, tout est fait pour vous faire voyager dans le temps. 

Il y a aussi la distillerie, qui grâce au goutte à goutte du rhum qui coule, nous raconte son histoire. Celle de passionnés, qui ont décidé que la taille de l’entreprise ne devrait pas être un frein tant que la passion et l’amour du produit était là. Et tout cet amour se retrouve dans chacune de leurs bouteilles (médailles d’or 2017 au rhumfest de Berlin, médaille d’argent 2017 au rhumfest de Barcelone)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais ces amoureux de l’excellence, ont compris que la passion devait se transmettre ou tout simplement se montrer. Une maison d’hôtes sur le domaine, vous permet l’espace de quelques jours, de remonter le temps. Vous logez dans des appartements coloniaux aux décors modernes avec tout le confort des grands hôtels. 

Alors si vous venez en Martinique, ou que vous avez la chance d’y vivre déjà, laissez-vous tenter par cet havre de paix. L’élégance à la créole s’appelle : Habitation du Simon. 

Thia