Une soirée cocktail à l’Apoteek (Réunion)

Si vous suivez le blog de Thia, elle vous a récemment dit que j’étais parti en périple dans l’Océan indien Seul ! Enfin, avec mon associé… Ou du moins sans elle… Enfin bref, je vous rassure, c’était purement professionnel ! Et puis bon, il me semble que je fais ce que je veux après tout ! (et au moment où j’écris ces lignes, je me rends compte que je vais m’attirer des ennuis…) 

Bref, j’étais donc dans l’Océan indien et le début de ce séjour s’est d’ailleurs fait sur l’île de la Réunion. Une charmante île très accueillante, aux paysages époustouflant et une population très chaleureuse. (Sauf les requins… Il n’y a définitivement rien de chaleureux en cet animal ! Amis de la WWF bonsoir!)

Alors que nous avions passé une dure journée de labeur à observer et comprendre les mécanismes techniques d’une usine d’éthanol et de percevoir les profils organoleptiques des essences issus de ces usines (En gros, on a visité une distillerie et on a goûté du rhum… Après, chacun son métier!), nous nous sommes dit que nous irions bien prendre un verre dans un bar, histoire de décompresser. Un lieu nous a d’ailleurs été recommandé lors du déjeuner : l’Apoteek. 
Ni uneni deux, nous nous rendons donc dans la ville de Saint-Denis. Il est samedi soir, les rues du centre-ville sont animées…

 

Finalement, nous trouvons ce lieu, bondé de monde avec une belle enseigne bleue éclairée au néon, alors que la rue est mal éclairée. La terrasse est pleine et l’intérieur aussi. Bonne nouvelle donc, ceci veut dire que l’affaire tourne et donc que ça ne doit pas être mauvais !
Arrivés à l’intérieur, nous observons la déco… Une ambiance « tropical/industrielle » règne ici. Un savant mélange entre palmiers, chesterfields et briques de loft new-yorkais. La classe selon moi !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous nous rapprochons donc du bar où deux places viennent tout juste de se libérer et (réflexe professionnel), nous commençons par observer les flacons sur les étagères… Nous remarquons rapidement que La Maison Du Whisky (qui possède d’ailleurs une boutique sur l’île) fournie en majeure partie cet établissement, quand soudain, l’inespéré… l‘inattendu… Devant nous, alors que nous sommes à pas moins de 13.321,11km du Carbet en Martinique (merci Google), une bouteille de rhum agricole blanc de chez Neisson! Hallelujah ! 
(Je sais ce que vous allez dire, la Réunion fait de très bon rhum, je n’en doute pas, mais Thia étant martiniquaise, je me dois de faire un peu de chauvinisme dans cet article pour me faire pardonner de ne pas l’avoir prise avec moi ! Merci de votre compréhension)

Mon associé étant également martiniquais, le programme est défini : Ti-Punch! Nous appelons le barman, demandons deux Ti-Punch à base de rhum Neisson. Il nous regarde, on le regarde… En gros, on se regarde, puis celui-ci nous lance avec un grand sourire : Boug mwen, pa ni pwoblèm! (stupeur!) 
Deux punchs plus tard, nous découvrirons que notre super barman Nico, a également été barman en Martinique par le passé. 

IMG_3201_Fotor

Celui-ci nous met à l’aise et nous parle avec passion de ce nouveau bar qu’est l’Apoteek, ainsi que de son métier. Il a compris que nous étions du métier également. Pendant ce temps, les cocktails fusent au bar et il continue son service tout en discutant avec nous. 

 

Pour l’occasion, je lui ai demandé de nous présenter un cocktail pour vous, les lecteurs de www.thiabrownsugar.com . Il en est ravi et me propose une création à lui intitulée : “L’orchidée réunionnaise” 

IMG_3209_Fotor

L’Orchidée Réunionnaise

Pour réaliser ce cocktail, il nous énumère les ingrédients :

– 40ml de Vodka
– 10ml de liqueur de framboise
– 40ml de jus de lichee
– 40ml d’eau de coco
– 15ml de liqueur de vanille 
– 10ml de blanc d’œuf
– 40ml de jus de citron vert

Son souhait à la création de ce cocktail était d’utiliser et de valoriser les produits péyi de la Réunion et de les assembler à la vodka (un alcool plus ou moins gustativement neutre) pour en faire ressortir les saveurs locales.

Tous ces ingrédients sont simplement mélangés dans un shaker avec de la glace, puis versés dans un verre à cocktail. Un pur délice ! Nous noterons d’ailleurs que ce cocktail est dégusté par un certain nombre de personnes dans la salle. Un classique de la maison donc…

IMG_3210_Fotor

Nico et son « orchidée réunionnaise »

Par la suite, notre cher Nico nous propose une seconde création à lui, dans laquelle il a toujours ce même souhait de mettre en valeur et de travailler les produits locaux. Celle-ci s’appelle le “Coeur de Plantation”… (Ne vous-y trompez pas, sous sa barbe virile et épaisse, c’est un grand romantique notre Nico). 

IMG_3224_Fotor

« Coeur de Plantation »

Pour cela, il va utiliser :

– 40ml de rhum blanc 3 Star de chez Plantation
– 30ml de jus de fruit de la passion frais
– 10ml de jus de citron vert
– 20ml de jus d’ananas Victoria frais
– Un peu de compote d’ananas Victoria maison
– 5ml de rhum Plantation infusé au faham (une orchidée locale)

IMG_3223_FotorL’homme se met à l’action en mélangeant tous les ingrédients au shaker avec de la glace pilée. Il se sert ensuite d’un mousseur à lait, pour ensuite faire mousser le rhum infusé au faham, avec du blanc d’oeuf et ensuite venir poser cette mousse légère sur le cocktail.  Une fois de plus, un délice ! 

Mon collègue et moi décidons finalement de nous absenter et d’aller finir la soirée sur une touche cubaine avec un puro que nous dégustons sur la terrasse de l’établissement au clair de lune, un verre de Neisson vieux à la main (on ne change pas une équipe qui gagne). Soudain, un serveur nous amène un plateau avec un dernier cocktail de la part du barman pour accompagner notre havane. Il s’agit d’un cocktail à base de café froid et de rhum Zacapa. Il avait vu juste, celui-ci est exactement ce qui nous fallait pour accompagner nos barreaux de chaise et la combinaison est simplement parfaite ! 

 

Nous y aurons passé un bon moment à l’Apoteek, et je ne peux que recommander cette adresse déjà culte à la Réunion. Promis les amis, la prochaine fois, j’emmène Thia avec moi (mais je demanderai à Nico de ranger le mousseur à Cappucino).

Doudou

Apoteek – 18 Rue Rontaunay, Saint-Denis 97400, Réunion