Rhum de melasse ou rhum agricole?

Quand on n’y connaît rien en rhum et qu’on nous propose d’en déguster un verre, nous novices, nous posons rarement la question de savoir s’il s’agit d’un rhum de mélasse ou d’un rhum agricole. La seule question qui nous vient à l’esprit : est-ce que c’est fort ? On est d’accord que dans la majeur partie des cas, la réponse est oui ! Et la question qui vient juste après : combien de papilles ai-je perdu ? D’ailleurs, j’essaierais dans un prochain post, de vous apprendre comment ne pas perdre votre odorat et votre goût quand on déguste un verre de rhum. Nous l’avons tous fais, respirer à plein poumon pour « deviner » les saveurs de notre liqueur ou boire d’une traite une grosse gorgée de rhum sans penser aux conséquences. Des souvenirs me reviennent… Une fois, mais pas deux, je sais que l’on se comprend.

rhum+_Fotor

Aujourd’hui, on va commencer par la base. La différence entre le rhum de mélasse et le rhum agricole. Avant de commencer, une précision : comme je vous l’ai dit précédemment dans le ti-punch dans tous ses étatsje vous parlerais des spiritueux avec les yeux d’une novice. Je pourrais d’ailleurs renommer cette rubrique : les spiritueux pour les nuls. Nous allons apprendre ensemble. Je vous transmettrais ce que je sais de manière humble, fun et cool (je l’espère). Et j’espère que vous partagerez avec moi votre savoir. Donc si vous recherchez une experte en spiritueux (je le serais peut-être dans 15 ans et ce n’est pas gagné) vous n’êtes pas au bon endroit. Mais si vous débutez dans le milieu et que vous souhaitez ne plus être ridicule lors de dîners ou auprès de vos collègues ou beaux-parents, ou que vous souhaitez simplement séduire une belle antillaise : let’s go !

IMG_0010_Fotor

champ de canne à sucre

Le rhum est une eau-de-vie (boisson alcoolique obtenue par distillation, à base de fruits, céréales ou tubercules) transformée à partir de la canne à sucre ou de sous-produits de la canne (mélasse, sirop de batterie, miel). Mais comment en est-on arrivé à produire du rhum ? Tout commence en Asie, d’où provient la canne à sucre. Apporté au Moyen-Orient, puis en Europe par les arabes, elle était alors appelée « roseau qui donne du miel sans l’aide des abeilles » à cause de sa forme. Très poétique comme vous pouvez le constater. Christophe Colomb (encore lui) ramène cette plante lors de l’un de ses premiers voyages sur l’île  d’HispaniolaOn commence alors à l’utiliser pour faire du sucre pour alimenter le commerce triangulaire et l’industrie sucrière. Le déchet produit par la production du sucre s’appelle la mélasse (partie du jus de canne que l’on ne peut pas cristalliser). Cette mélasse, au lieu de la jeter, sera soit donnée comme nourriture au bétail soit sera fermentée et ensuite distillée pour en faire ce que l’on appelle communément du rhum. À l’époque, on ne parlait pas encore de rhum, mais de tafia. Aujourd’hui, le rhum de mélasse est aussi appelé rhum industriel.

IMG_3070_Fotor

approvisionnement de mélasse

Le rhum agricole est apparu au 19 siècle dans les Antilles Françaises. Nous sommes en pleine guerre entre les Anglais et NapoléonLes Anglais bloquent Napoléon pour qu’il ne puisse pas accéder à ses colonies antillaises. La France manque dorénavant de sucre et les Antilles se retrouvent en surproduction. Au même moment, en Europe, on commence à développer le sucre de betterave et il finira par remplacer le sucre de canne en France. Aux Antilles, le sucre n’étant plus lucratif, il faut trouver une solution pour écouler les stocks. On commence à produire du rhum directement à partir du jus de la canne (vesou). Le 22 mai 1848, c’est l’abolition de l’esclavage en Martinique. L’industrie sucrière qui nécessite une forte main d’œuvre n’est plus rentable et les sucreries se transforment en distilleries qui nécessitent beaucoup moins de main d’œuvre pour créer le rhum. Le rhum agricole est né.

Aujourd’hui, le rhum de mélasse est fabriqué partout dans le Monde alors que le rhum agricole est principalement produit dans les Antilles Françaises. Mais de plus en plus de pays ayant de la canne à sucre produisent également du rhum agricole comme la Thaïlande, l’Australie, les îles Canaries ou les Etats-Unis par exemple. Cependant, les amateurs et professionnels du milieu reconnaissent mondialement que cette exception française est qualitativement supérieure. Mais comme vous le disait Doudou Brownsugar dans son post chacun prépare sa propre mort, le rhum, c’est surtout comme vous aimez. Ceci étant, n’oubliez pas que je suis une MARTINIQUAISE

Thia

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.