8 choses à prendre en compte si vous partagez la vie d’une blogueuse

Être blogueuse ou blogueur est un métier. C’est un fait… Être partenaire d’un blogueur ou d’une blogueuse par contre, en est un aussi ! Voici 8 points à prendre en compte si vous partagez la vie d’une blogueuse.

  1. FullSizeRender-2_FotorTout d’abord, ce qu’il vous faut savoir, c’est que le moindre aspect de votre vie, le moindre objet, le moindre événement, la plus petite attention ou sortie est susceptible de devenir un sujet potentiel d’article ou au moins de post sur les réseaux sociaux. Que vous le vouliez ou non, votre vie est sans cesse filmée, photographiée, enregistrée ou mise sur papier dans le but d’être divulgué au Monde. Une vie mise à nu, dévoilant vos plus intimes secrets, allant de la douceur de votre papier toilette aux asperges à la mayonnaise que vous avez mangée ce midi. De quoi se sentir comme dans Loft Story (pour les moins de 25 ans, cliquez sur ce lien). La CIA devrait peut-être envisager de proposer des partenariats aux blogueuses, car “attention vous êtes filmé… !“.
  2. Deuxième point important, autant pour les blogueurs que blogueuses, mais surtout pour les blogueuses, le temps passé dans la salle de bain ou le dressing. Alors oui Mesdames, je vous vois venir “mais on a besoin de plus de temps que les hommes, nous ! – On a plus de vêtements, donc le choix est plus compliqué ! – Et puis vous aimez quand on est belle à vos bras, non?!…” Et j’en passe ! Alors oui, je vous donne absolument raison, et nous hommes avons la vie bien “trop simple” et devons donc être punis pour ça en vous attendant. (Hum… Hum…) Sauf que dans le cas des blogueuses, c’est encore pire ! Là où une femme met habituellement 45 minutes pour se préparer (un homme en mettra 15), une blogueuse mettra 1h30, car elle va devoir essayer plusieurs tenues, se prendre où se faire prendre en photo avec pour comparer et voir si ça passe bien à l’image, car elle sait déjà qu’elle finira sur des photos ou vidéos en fin de journée et hors de question d’être prise en photo dans un outfit qui ne colle pas à l’image de son blog. Bonne nouvelle donc pour les compagnons, ça nous laisse 75 minutes pour profiter de la vie, soit : faire la vaisselle, sortir les poubelles, aller faire le plein de la voiture, sortir le chien, etc.
  3. Ensuite, vous devez prendre en compte le fait que le temps d’avancée moyen lors d’une balade en amoureux, n’est pas le même que la vitesse du passant lambda dans la rue. “Pourquoi?” Me demanderez-vous… Tout simplement parce que chaque monument, chaque façade, chaque boutique, statue, arbre, Bar, café, brique, panneau, grand-mère, chien et j’en passe, doit être pris en photo, car ça pourrait servir à illustrer l’article qui découlera de la balade, surtout si c’est dans une ville inconnue (car oui, même sans vous l’avoir dit, vous vous doutiez bien que visiter pour visiter, sans en faire profiter ses lecteurs n’était pas une option). Si la patience ne fait donc pas partie de vos atouts, soit vous vous en armez, soit il faut réfléchir à revoir vos plans d’avenir avec cette personne… (je sais, c’est cruel!)
  4. Si vous êtes photographe ou avez un don aussi petit soit-il pour la photo, même sur smartphone, vous allez passer du bon temps et pouvez directement passer au point suivant. Sinon, vous allez apprendre (c’est en forgeant que l’on devient forgeron). La blogueuse fait des photos et des selfies, toute seule, comme une grande, mais ne peut pas prendre les photos d’elle dans un décor particulier ou pour un look book soi-même et donc, c’est Bibi qui s’y colle… Je commence d’ailleurs à me demander si je ne devrai pas ajouter la photographie sur mon CV, car même comme passion “forcée” on apprend à jongler avec les termes d’ouverture, d’ISO, de formats RAW, des différentes lumières et j’en passe… Une formation continue involontaire en gros ! Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas le pire.
  5. Il faut également vous habituer à manger vos repas froids à l’avenir. En effet, dans un restaurant, chaque plat doit être pris en photo et si par malchance, les deux plats n’arrivent pas en même temps sur votre table, il faudra attendre que le second plat arrive, car photo oblige et bien évidemment, hors de question de commencer à manger avant, car il ne faut pas détériorer l’oeuvre du chef avant de l’avoir immortalisé. Du coup, en fonction de la vitesse des serveurs ou du personnel de cuisine, ou même de votre chérie qui pour prendre la bonne photo sous le bon angle avec la bonne lumière peut prendre quelques minutes, pendant lesquelles vous avez déjà commencé votre autodigestion, vous risquez fortement à déguster votre plat… Froid !
    “Alors chéri, c’est bon ?” – “Oui mon amour… En plus est pas trop chaud ! Quelle chance, je ne vais pas me brûler la langue !
  6. FullSizeRender_FotorN’oubliez pas non plus que, qui dit blog ou vit en ligne dit : SMARTPHONE! Alors oui, on en a tout un, nous sommes en 2017, mais à partir du moment où celui de votre chérie sonne sans arrêt, entre les messages sur WhatsApp ou Messenger, la lecture des commentaires auxquels il faut répondre sur les réseaux sociaux, puis les consultations du nombre de likes sur Instagram, de partages sur Facebook, Pinterest ou Google+, des publicités et citations sur ces mêmes réseaux, des statistiques de blog à garder sous les yeux constamment et d’autres fonctions et applications cruciales à la vie d’une blogueuse, vous remarquerez que votre couple va rapidement se transformer en ménage à trois entre vous, votre blogueuse préférée et son smartphone (et encore, à condition qu’elle n’en ait qu’un!).
  7. Vous avez également le fait qu’après un certain temps, les livreurs DHL, FedEx, UPS ou de la Poste vous deviennent familiers, connaissent votre prénom et viennent prendre le café chez vous, car une blogueuse reçoit généralement des colis… Beaucoup de colis… Des cadeaux, invitations, produits à tester, et autres objets qui non seulement font qu’en plus d’être son chéri, vous devenez également le concierge qui récupère tout ceci. Du coup, vous vous retrouvez avec plein d’objets dont vous ignorez l’utilité, mais qui encombre votre espace vital, vous remarquez que le dressing de Madame rétrécit à vue d’œil, qu’il faut une quatrième étagère pour les produits de beauté et que les déplacements à la déchetterie pour aller y apporter les emballages de tout ça, font maintenant partie de votre quotidien.
  8. Finalement, une fois de plus, votre patience va à nouveau être mise à rude épreuve à d’autres moments dans votre vie. Mise en situation : il est 23h30, vous rentrez de votre journée “évasion en amoureux” avec votre influenceuse – blogueuse chérie, et souhaitez terminer la journée en beauté avec un film ou une douce musique de fond et en espérant passer sous la couette à un moment donné (inutile de vous faire un dessin…). Or, ceci n’est pas prévu avant d’avoir pris une douche et d’avoir rédigé l’article sur la journée pour être posté le lendemain, car oui, internet est quelque chose de quotidien, d’instantané et ceci doit y être fait de suite. En même temps, pourquoi remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même ? Du coup, il est environ 1h30 du matin, elle a fini de rédiger son article et elle est fatiguée et vous, vous êtes endormis devant la télé…
    FullSizeRender-1_Fotor

Alors voilà, maintenant vous êtes averti. Si vous vous apprêtez donc à entamer une relation sérieuse avec un blogueur ou une blogueuse, ce sera en toute connaissance de cause. Pour ma part, je vous souhaite bonne chance !

PS : toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Doudou