Voyager seule…

Il y a des périodes où on a l’impression d’étouffer, d’être oppressé. On a comme une envie d’aller voir ailleurs. Ou simplement, il y a ce rêve que nous avons depuis des années de parcourir le monde. #jesuischristophecolomb. Mais je suis une femme et en plus célibataire (laissez moi tranquille!!!). Ou pour certaine, on veut tout simplement partir seule. Alors comment faire sans que Madame notre mère ne fasse une attaque quand on lui annoncera notre souhait de faire un tour du monde en solo. Comment gérer notre stress, nos peurs ? Je vais vous expliquer comment j’ai organisé mon séjour de 6 mois à San Francisco. Ce n’était pas un tour du monde, mais c’est peut-être un bon début pour organiser son road trip.

2013, je suis en couple, j’ai un bon boulot, mais j’ai l’impression de stagner. Je tourne en rond. Depuis l’âge de 18 ans, j’ai ce rêve, ce secret… Partir vivre aux Etats-Unis. Mais j’ai une boule au ventre en pensant au simple fait de partir seule. Mais à l’aube de mes 30 ans, j’ai besoin de me retrouver avec moi-même. Alors je décide de partir pour une formation linguistique de 6 mois à San Francisco. Pourquoi San Francisco ? Partir seule quand on est une femme, c’est aussi penser à sa sécurité. Il faut prendre le temps de regarder la situation géopolitique du pays où l’on souhaite aller. La Syrie, c’est dépaysant mais peut-être risqué… Comment sont traitées les femmes ? Surtout pour un premier voyage. San Francisco est une ville cosmopolite. En avance sur son temps. Avec un climat tempéré. Ma destination était choisie.

Capture d_écran 2017-07-02 à 23.06.06

Après avoir choisi ma destination, je crois que le plus dur fut de rassurer mes proches. Comment dire à mamounette que je partirais seule pendant 6 mois dans un pays que je ne connaissais pas avec une langue que je ne maîtrisais pas… Le choix de la destination aide à rassurer nos proches. En choisissant les Etats-Unis, je n’étais pas trop loin. Et il y a aussi Skype, Face Time, etc. Ensuite, il faut rassurer son compagnon si on est en couple. Et la tout est une question de confiance. Lui expliquer pourquoi on part. Parler énormément. Lui donner toutes les informations concernant notre voyage pour pouvoir le rassurer.

Avant de partir Pensez à votre visa. Les délais d’obtention varient d’un pays à un autre. Pensez aux vaccins nécessaires avant de partir. Il faut savoir que certains pays demandent aussi une somme d’argent sur votre compte pour de longues périodes sur leur territoire (Canada, USA par exemple).

L’hébergement : vous avez l’embarras du choix concernant les hébergements. Hotel, auberge de jeunesse, chez l’habitant (couchsurfing, air bnb) Tout dépend de votre budget. Moi, j’ai opté pour l’auberge de jeunesse. De nos jours, les auberges de jeunesse ont tout le confort que l’on recherche et on a la chance d’y retrouver des voyageurs solitaires comme nous. Donc de faire des rencontres. Et c’est beaucoup moins cher qu’un hôtel. N’hésitez surtout pas à aller sur les forums pour avoir les avis d’autres voyageurs.

Dans le budget, pensez avant de partir à votre assurance. Il vaut mieux prévenir que guérir. Très souvent, votre carte bleue a toutes les assurances nécessaires. Demandez à votre banque. Si ce n’est pas le cas, pensez à souscrire à une assurance spécifique à votre type de voyage. Vous venez de gagner à euro millions, et vous êtes large au niveau budget, faites vous plaisir (et emmenez moi avec vous svp!!!). Mais sinon, un voyage même de courte durée s’organise. Renseignez-vous sur internet sur le coup de la vie de l’endroit où vous allez. Si l’hôtel vous plombe votre budget, optez pour l’auberge ou le canapé chez l’habitant.

Côté restauration, si vous avez la possibilité de faire votre nourriture se sera beaucoup moins cher que d’aller tous les jours au resto. On pense également au frais annexes (transports sur place, médecin au cas où, loisir, cadeaux, sorties, souvenirs…).

Évidemment, on pense au billet d’avion, de train ou la voiture pour les déplacements. Beaucoup de voyageurs optent pour l’auto-stop. Mais en tant que femme, seule, je n’oserais pas. Maintenant si vous avez l’âme de Xena la guerrière, let’s go!!!

Une fois sur place, dès le départ, renseignez-vous sur les coordonnées de l’ambassade de France (ça peut servir si vous avez un problème). Où se trouve la pharmacie la plus proche. Privilégiez votre carte bleue plutôt qu’une liasse de billets. Les bijoux également qui montrent que vous êtes la fille de Bill Gates. On ne sait jamais.

Avant de partir, renseignez-vous sur les us et coutumes du pays où vous allez. Si vous êtes une adepte des pom-pom short et crop top, on évite par exemple, les temples religieux en Asie…

Si vous ne pensez pas rester sur place, partez léger!!! Prenez l’essentiel. On n’oublie surtout pas ses papiers d’identité et sa trousse à pharmacie. Et n’oubliez pas que partir seule, ne veux pas dire rester seule. N’ayez pas peur d’aller vers les autres. Pendant mes 6 mois à San Francisco, j’ai rencontré des gens du monde entier. Ce fut la plus belle expérience de ma vie. Je suis arrivée en ne sachant pas ce que je ferais dans ce pays. Il m’a fallu 1 mois, pour me « débloquer ». Et ensuite tout s’est enchaîné. Les rencontres, les amis. La découverte de cette ville magnifique!!!!

Capture d_écran 2017-07-02 à 23.06.18

Alors si j’ai un conseil à vous donner: OSEZ!!! Vivez vos rêves. Le premier pas c’est souvent le plus compliqué…

Thia Brownsugar