Je suis blogueuse, c’est grave docteur ?

Je suis blogueuse, c’est grave docteur ?

Souvent, Doudou Brownsugar me taquine concernant mon boulot de blogueuse. Mes petites manies, qui je pense, ne concerne que les adeptes du 2.0. Et puis cet âpres-midi, une blogueuse et youtubeuse, que j’aime beaucoup, Melody_ musicale, a soulevé un point qui m’a interpellé. Est-ce que nous, blogueurs, sommes différents quand il n’ a pas de caméra devant nous ?

NEISSON: l’histoire d’un patrimoine martiniquais

NEISSON: l’histoire d’un patrimoine martiniquais

Quand Doudou Brownsugar m’a dit que Madame Vernant- Neisson acceptait mon interview, j’ai d’abord cru à une blague. Comment cette grande dame pouvait accepter d’être interviewée par une débutante comme moi. J’ai d’abord été choquée, puis ensuite, impatiente et pour terminer stressée. Il fallait être à la hauteur de cette grande dame de la société martiniquaise. 

Vive le vent, vive le vent, vive le vendredi!

Vive le vent, vive le vent, vive le vendredi!

Premièrement, remettons-nous dans le contexte : au mois de décembre, il fait en moyenne 30 degrés ici. Mais le soir, il fait un peu frais : 26-27 degrés... Je vois déjà votre sourire en coin. Oui pour un Martiniquais descendre sous la barre des 28 degrés, c'est la possibilité de nous voir avec un pull. Donc, ayant en tête, cette première information climatique, essayons de nous projeter au pays des rennes. On se concentre... Ok, je vous l'accorde, c'est impossible. Même "mon beau sapin" a un effet poisson d'avril ici.

Martinique: Madinina number #1

Martinique: Madinina number #1

L'île aux fleurs, comme on l'appelle ici, est un département d'outre-mer français, situé à plus de 7000km de la métropole (environ 8h en avion) dans la mer des Caraïbes. Petite île de moins de 400 000 habitants, elle se caractérise par sa multitude de paysages. Un panel de couleur allant de sa forêt luxuriante verte à ses plages dorées. Sans oublier sa mer d'un bleu magnifique évidemment. En Martinique, de mai à novembre, la saison des pluies rythme le quotidien des Antillais entre dépressions cycloniques, tempêtes, cyclones et ouragans. Le carême quant à lui, est la saison sèche de l'île, de février à avril et c'est une période où il fait excessivement chaud. 

La Bodeguita del Medio: le sanctuaire du mijoto

La Bodeguita del Medio: le sanctuaire du mijoto

Il y a des endroits incontournables à Cuba, que vous devez absolument visiter même si vous n'est pas amateurs d'alcool. La Bodéguita Del Médio en fait partie. Por qué me direz-vous ? (mes origines cubaines remontent à la surface). Parce que c'est "the place to be" (el lugar para ser, en espagnol dans le texte) si vous souhaitez boire "the Classic mojito".

Cuba… mon amour

Cuba… mon amour

Cuba est la plus grande des îles des Grandes Antilles. Elle se trouve à l'entrée du Golfe du Mexique et ses côtes sont baignées par l'Océan Atlantique et la Mer des Caraïbes. Comme ses îles voisines, Cuba possède un climat tropical avec une saison sèche de fin novembre à fin mai (ou il fait chaud et sec, évidemment, d'où le nom) et une saison des pluies de juin jusqu'en octobre-novembre. Cette période est caractérisée par de fortes pluies (encore évident me direz-vous), des cyclones voir des ouragans (et la toute suite, c'est moins marrant). 

Simone Lemon ou le brunch 5 étoiles

Simone Lemon ou le brunch 5 étoiles

Au 30, rue Pelletier dans le 9eme, ce restaurant a une philosophie qui me parle. Elodie et Shéhrazade, nous l'explique parfaitement : "L’idée est simple mais efficace: nous achetons ces fruits et légumes « hors calibres » et les sublimons dans des recettes gourmandes et généreuses. Nous entendons ainsi impulser une dynamique nouvelle dans laquelle tout le monde s’y retrouve: les producteurs vendent l’intégralité de leur production et les consommateurs ont accès au « super bon » à moindre coût" (source Simone Lemone). Il n'en fallait pas plus pour que j'ai envie de tester cette cuisine "intelligente".

Ma vie d’hôtesse de l’air: pourquoi faites-vous ça?

Ma vie d’hôtesse de l’air: pourquoi faites-vous ça?

A chaque rotation (aller-retour), c'est une nouvelle histoire et plus souvent que rarement heureusement, une belle histoire que je découvre. Mais comme dans chaque télénovelas, il y a des petits drames qui se jouent. Plus ou moins graves. Et depuis presque une décennie , passant la majeure partie de mon temps dans un avion, je réalise, que "les humains" changent, voir deviennent bizarres une fois un pied mis dans l'aéroport. Mais pourquoi?

Une soirée cocktail à l’Apoteek (Réunion)

Une soirée cocktail à l’Apoteek (Réunion)

Finalement, nous trouvons ce lieu, bondé de monde avec une belle enseigne bleue éclairée au néon, alors que la rue est mal éclairée. La terrasse est pleine et l'intérieur aussi. Bonne nouvelle donc, ceci veut dire que l'affaire tourne et donc que ça ne doit pas être mauvais ! Arrivés à l'intérieur, nous observons la déco... Une ambiance "tropical/industrielle" règne ici. Un savant mélange entre palmiers, chesterfields et briques de loft new-yorkais. La classe selon moi !

Destination de rêve: l’océan indien

Destination de rêve: l’océan indien

Doudou Brownsugar est parti (Sans moi... Je ne ferais aucun commentaire là dessus, même si c'était pour le boulot) le mois dernier pour un périple dans l'océan indien (île Maurice et Réunion). Les photos qu'il m'a envoyé ont fini de me convaincre (même si c'était déjà tout vu), qu'il était évident que cette destination devrait être sur ma liste des endroits à visiter avant mes 40 [...]

C’est l’heure de la pause café!

C’est l’heure de la pause café!

Alors, comme je suis un inconditionnel du café, il m'arrive de prendre un café sur le pouce dans cette enseigne international (mon côté hipster, je suppose) et il m'arrive à comparer les points de vente dans les villes où je passe. Jusqu'à lors, Thia m'avait fait découvrir le plus beau Starbucks au niveau déco, celui près de l'Opéra de Paris. (si vous ne le connaissez pas, je vous le conseille vivement, ça vaut le détour, même si ce n'est que pour un espresso ou un Chai Tea Latte, me précise Thia). 

Brunch à l’américaine in Paris

Brunch à l’américaine in Paris

Welcome to the breakfast in America dans le 5 arrondissement, 17 rue des écoles. Le cadre est un remake de Grease et de premier baiser. Un cadre fun, mais on est d'accord qu'ils n'auront pas le prix Pritzker. Une jeune femme avec un sourire immense nous installe à notre table. Elle a un accent ricain, je l'aime déjà. La carte est complète. Des œufs brouillés, des omelettes, des pancakes, des burgers, du thé, du café (américain évidemment) et tout ce qui ressemble de près ou de loin à du le bouffe américaine. Bienvenue au pays de la foodporn.

Octobre rose avec de véritables Amazones

Octobre rose avec de véritables Amazones

Et un jour, une claque. Une claque que je n'oublierais pas. Alex avait un cancer. Ca peut paraître con à dire, mais ma première réaction fut : non pas elle!!! Comme si "ce truc" choisissait en fonction de certains critères certaines personnes et pas d'autres. Nous le savons tous, n'importe qui peut être touché par cette maladie. Mais je crois que je l'ai réalisé ce jour-là. Et à travers cette femme, j'ai aussi réalisé que nous donnions le sens que nous souhaitions à notre vie.

Prenons un verre à Seattle…

Prenons un verre à Seattle…

Nous nous rendons à Seattle, dans l'état de Washington, au Nord-ouest des Etats-Unis. C'est au centre de cette ville, connue pour ses "nuits blanches", que nous nous dirigeons vers le "Rumba" un bar spécialisé dans rhum (et non dans la danse latino) et parfaitement situé entre un autre établissement intitulé le "Tango" (à croire qu'ils ont le rythme dans la peau dans le coin) et le tout premier Starbucks historique, dont je vous parlerai dans un billet avenir.

Et si on apprenait à être heureux?

Et si on apprenait à être heureux?

Pendant longtemps ma lecture se résumait aux romans à l'eau de rose. Avec l'âge et la maturité, j'ai eu envie d'apprendre à travers les livres. Aujourd'hui, je lis de tout. Mais je dois l'avouer, j'ai une préférence pour les livres de développement personnel. Je partage avec vous, mes dernières lectures coup de coeur. Vous avez besoin de vous retrouver, de motivation, de sortir de votre routine, de votre zone de confort? Ces livres sont pour vous.

Chacun prépare sa propre mort…

Chacun prépare sa propre mort…

Qui d'entre-nous, ayant voyagé ou vécu en Martinique, en Guadeloupe ou même en Guyane, n'a jamais entendu quelqu'un dire: “Ba mwen an CRS si ou plé...” ? (Donnez-moi un ti-punch s'il-vous plaît). Car oui, le ti-punch se décline sous pleins de petits noms comme le fameux CRS (Citron, Rhum, Sucre), le Ponch, le feu, le sec ou encore en fonction de l'heure de la journée allant du “décollage” tôt le matin, au “pété-pié” avant d'aller se coucher.

Ma routine soin du moment

Ma routine soin du moment

Je fais partie de ces femmes qui ne sont pas forcement bénies des Dieux concernant l'état de leur peau. Alors ok, je ne fais pas peur au réveil (quoi que... tout dépend de ce que j'ai fais la veille au soir) mais j'ai quelques imperfections qui me rendent la vie dure: boutons et donc taches pigmentaires (le combo parfait des peaux noires). J'ai aussi des cernes assez foncées (j'ai rendu les armes depuis longtemps concernant ce problème). J'ai aussi de la cellulite, des vergetures, des seins plus très fermes, un problème d'abdos (j'en ai uniquement deux depuis plusieurs années, les autres ayant décidé d'aller voir ailleurs), des hanches disproportionnées par rapport au reste de mon corps et des jambes arquées. Mais sinon à par ça, je suis PARFAITE!!!

4 jours au Luxembourg…

4 jours au Luxembourg…

En ce début d'été, je partais pour quelques jours au Luxembourg. Besoin d'un break avant la grande vague de départ en vacances. Alors oui, le Luxembourg n'est peut-être pas la destination la plus glamour du monde mais j'ai été agréablement surprise de découvrir une ville magnifique de par son architecture, son histoire, ses habitants. Vous ne me croyez pas? Je vous en emmène avec moi, venez...